Les lycéens du lycée Bristol de Cannes ont redoublé cette année d’activité pour pallier la fermeture des salles, festivals, infrastructures culturelles partenaires inscrites dans le 100% EAC (Education Artistique et Culturelle de la ville de Cannes).

            2020-2021 – Une année culturellement sinistrée

            En effet, tous les ans, les élèves inscrits en section Cinéma-Audiovisuel participent en tant que spectateurs, réalisateurs ou jurys aux Rencontres Cinématographiques de Cannes, au Festival de Cannes, au Festival du Cinéma Italien, à Canneséries, à la Fête du Court-Métrage et entretiennent leur cinéphilie dans les salles de cinéma Les Arcades ou Studio 13 de la MJC Picaud[1], partenaire officiel du Lycée Bristol.

            Des interventions et productions « maison »

            Outre la création d’un Ciné-Club home made, diffusant tous les mois un classique du cinéma, des rencontres passionnantes, « distantielles » ou « présentielles » respectant les règles sanitaires de distanciation physique ont néanmoins eu lieu.

            Les élèves-cinéastes ont ainsi pu assister aux journées spéciales organisées pour le report du festival Canneséries (03 au 13 octobre 2020) où leurs films d’étude ont été diffusés. Ils ont pu assister au « Spécial Cannes 2020 » organisé par le Festival de Cannes (27 au 29 octobre 2020).

            Les rendez-vous professionnels ont débuté par une visioconférence avec l’exploitant de cinéma Joël Bertrand de l’Espace Robert Hossein à Grans, le 20 janvier 2021. Cette rencontre a été organisée par Cannes Cinéma dans le cadre des Rencontres en Lignes[3] créées pour permettre la continuité des rencontres avec des professionnels du cinéma dans ce contexte particulier.

            Gérard Camy est intervenu le 05 février 2021 à titre d’auteur et d’historien du cinéma à l’occasion de la réédition de son ouvrage Sport et cinéma[4]. Gérard Camy, professeur fondateur de la section Cinéma Audiovisuel du lycée Bristol, responsable du BTS Audiovisuel du lycée Carnot de Cannes, est membre du syndicat français de la critique de cinéma, président de l’association Cannes Cinéma, responsable du Cinéma de la Plage du Festival de Cannes.         

 

 

            Adrien Dénouette, critique, réalisateur et auteur de Jim Carrey – L’Amérique démasquée[5]est venu commenter le 09 février 2021, sur une proposition de Cannes Cinéma[6], Ready Player One. Cefilm prémonitoire et controversé de Steven Spielberg (sorti en 2018) relatant la fuite virtuelle dans l’OASIS, interface de jeu et de rencontres des citoyens de 2042 dans une Amérique paupérisée, est au programme des classes de terminale spécialité Cinéma-Audiovisuel.

            Des étudiants du département Information-Communication de l’Université Côte d’Azur, sous la responsabilité pédagogique de Christel Taillibert et Bruno Cailler, viendront partager une expérience de tournage sur fond vert. Leur court-métrage, écrit et réalisé dans le cadre universitaire, est destiné à une projection à la Cinémathèque de Nice. Ce partage d’expérience permettra d’évoquer les études universitaires et l’après-bac.

            Les 10 et 26 mars 2021, les lycéens iront filmer des séquences au Studio 13 et enregistrer des voix-off et chansons de leur composition dans le studio-son que la MJC Picaud met à leur disposition.

            L’expectative de la saison 2021-2022

            La fin du mois d’avril constitue la dead line de rendu des courts-métrages à destination du festival Canneséries et des épreuves du baccalauréat Cinéma-Audiovisuel, passé, cette année, en contrôle continu en raison de la pandémie. Ces films d’étude auxquels s’ajoutent projets de communication, films sur l’écologie, participation à des concours (Moteur!), constituent, tous niveaux confondus, une production de plus d’une quinzaine de courts-métrages. Le site internet Ciné Bristol, en cours de construction, accueillera prochainement ces films et des ressources en Cinéma Audiovisuel.

            Un ultime projet de reportage dans les locaux de la Diacosmie de l’Opéra de Nice devrait conclure cette année audiovisuelle. La mise en écriture de projets de courts-métrages pour la saison prochaine, la recherche de nouveaux partenariats culturels, universitaires et d’entreprise devrait booster cette belle motivation.

Frédérique Lambert, enseignante CAV au Lycée Bristol, le 20/02/2021


[1] MJC Picaud : https://mjcpicaud.fr

[2] Il était un Truc : https://www.iletaituntruc.com/

[3] Cannes Cinéma : https://www.cannes-cinema.com/education-a-limage-3/masterclasses/

[4] Gérard et Julien Camy, Sport et cinéma, éditions du Bailly de Suffren, collection « Du Bailly », 2016. Gérard Camy, Western, que reste-t-il de nos amours ? éditions Charles Corlet, collection « Cinémaction », 1998

[5] Adrien Denouette, Jim Carrey – L’Amérique démasquée, éditions Imho, collection « Façonnage », 2020. Un documentaire Arte est en cours de réalisation sur le même sujet

[6] Cannes Cinéma : https://www.cannes-cinema.com

[1] MJC Picaud : https://mjcpicaud.fr